Le Conseil national de transition (CNT) a approuvé le projet de loi portant ratification de l’Ordonnance n°005/PT/2024, ratifiant l’accord de coopération en matière de police criminelle, entre les États de l’Afrique centrale, lors de sa séance plénière du 19 mars 2024.

Présidée par le troisième vice-président du CNT, Malloum Yoboidé Djeraki, cette séance a vu la participation du ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration, Mahamat Chargadine Margui, du secrétaire d’État à la Justice et aux Droits humains, Dr Sitack Yombatina Béni, et de la secrétaire générale adjointe du gouvernement, Bourkou Louise Ngaradoumri.

L’accord vise à renforcer la coopération entre les services de police des États de l’Afrique centrale, pour lutter contre la criminalité transfrontalière, en créant un espace régional de coopération policière. Les conseillers nationaux ont discuté du retard dans la ratification de cet accord, soulignant des cas de disparition de citoyens tchadiens à l’étranger.

Le ministre Mahamat Chargadine Margui a promis que le rapport d’une commission conjointe au Cameroun permettra de prendre des décisions à ce sujet. Le projet de rapport a été voté avec une large majorité favorable.

Tchadanthropus-tribune

369 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire