Ils sont 36 policiers stagiaires issus de la Promotion Maréchal de 2016 qui revendiquent leur intégration à la fonction publique. Logiquement,  ils devraient être intégrés avec leurs collègues ensemble suite à un arrêtés rendu public par le ministère de la sécurité publique le 31 décembre 2021  à la fin de la formation mais leurs noms n’y figurent pas dans ledit Arrêtés. Ils étaient 36 policiers stagiaire à être omis dans cette liste intégrant leur promotionnels.

Après réclamation, les 36 policiers stagiaires ont reçu une promesse qu’une requête sera introduite en leurs faveurs et leurs noms figureront dans le prochain arrêté. Mais contre toute attente,  ces derniers n’ont toujours pas été intégrés jusqu’à ce jour.

Les 36 policiers stagiaires ne voient pas non plus leurs noms dans la liste des policiers intégrées par remplacement numérique en cette fin d’année 2022  qui a suscité tant de réaction.

Lors d’une sortie médiatique ce 02 Janvier, ces élèves policiers informe qu’ils ont entrepris plusieurs démarche pour qu’une solution  leur soit trouvés mais cela n’a pas donné aucun  lieur d’espoir. Cherchant  à avoir une Audience avec le Ministre de la Sécurité publique et de l’immigration, les 36 policiers stagiaires informent que le Secrétaire Particulier du Ministre et ses conseillers oppose un refus bien qu’une demande de  requête a été introduite.

Ils appellent désespérément le Président de Transition le Général Mahamat Idriss Deby Itno par sa générosité et son humanisme à s’impliquer personnellement dans cette affaire ainsi que le premier ministre de Transition pour leur permettre de servir leur nation.

Il faut noter que suite à la liste des policiers intégrés par remplacement numérique qui fait polémique sur la toile le président de Transition a instruit « le gouvernement à prendre un arrêtés supplémentaire pour corriger les manquements… ». Aussi a-t-il trouvé légitime la réaction des concitoyens sur cette liste.

Le Tchadanthropus-tribune

 

3013 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire