Deux mouvements politico-militaires, à savoir le Conseil démocratique révolutionnaire (CDR) et l’Union des forces pour la démocratie et le développement (UFDD-F ) annoncent avoir quitté  la coalition Union des forces de la Résistance (UFR) que dirige  Timan Erdimi. C’est  l’un des responsables de l’UFDD-F, Ali Adoum Mannany qui l’a dit officiellement ce 16 janvier 2024

 

“Nous portons à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que nos deux mouvements se retirent et se désengagent de la coalition Union des forces de la Résistance (UFR) dont le président est Timan Erdimi”, informe  Ali Adoum Mannany.

 

Le principal motif ayant conduit à cette prise de position est  selon lui, la mise à l’écart d’autres mouvements qui composent cette coalition. « Préoccupés par l’aboutissement de ce processus de paix en cette période exceptionnelle qui est la transition  que traverse notre cher et beau pays, le Tchad, nous avons accepté de regagner le pays pour que ce détail soit réglé sur place. Or, depuis notre retour au bercail, après notre engagement dans l’Accord de Paix de Doha et notre participation active au Dialogue national inclusif, les engagements et accords convenus pour la coalition et concernant notamment nos deux mouvements n’ont pas été respectés », explique l’un des responsables de l’UFDD

 

L’UFDD et le  Conseil démocratique révolutionnaire  invitent pareil  le chef de l’Etat, garant de l’Accord de paix de Doha à réagir pour une solution idoine

 Le Tchadanthropus-tribune

740 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire