La situation sur le terrain militaire n’a pas encore évolué sur la situation initiale de ce matin sur les zones conquises. Mais de ce qui précède, selon nos informations il y a une démobilisation certaine auprès d’une frange de l’armée de Déby campée au Tibesti.

Selon les mêmes sources, un hélicoptère de combat serait sévèrement touché et n’aurait pas regagner sa base à Faya-Largeau, ce qui laisse à plusieurs interrogations. Mais la communication de FACT à Paris affirme que deux avions seraient abattus par ses éléments.

En milieu de matinée sur la sortie nord de la capitale, la population a remarqué plusieurs centaines de véhicules militaires en partance vers le nord. Une source près de l’armée de Déby affirme que le régime a mobilisé presque 500 véhicules en plus des chars de combat portés sur des porte-chars. Les éléments de la DGSIIE portent à leurs têtes leur commandant Mahamat Kaka, le fils de l’autre.

De l’autre côté, selon nos correspondants auprès de la rébellion FACT, le moral est haut et il semblerait que deux garnisons militaires des hommes de Déby cherchent à parlementer avec la rébellion pour la rallier. Cette information reste encore à élucider.

Dans les indiscrétions du palais rose, même si les bruits des canons sont loin, Idriss Déby attend encore l’aval de Paris pour que les forces françaises viennent l’aider à faire face contre les rebelles tchadiens. Mais sur place à Paris, plusieurs membres de la diaspora ont anticipé la décision pour informer certains diplomates français y compris Jean Luc Mélenchon sur la demande de Déby si son ami Jean Yves LeDrian voudrait lui venir au secours.

La demande de la diaspora tchadienne est simple et précise, que la France soit du côté du peuple tchadien, mais non intervenir pour maintenir un dictateur.

Le député français Bastian Lachaud s’inquiète d’un probable ingérence de la France par un bombardement aérien sur les positions du Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad.

… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

3431 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire