Dr Ali Abdel-Rhamane Haggar fait partie des 23 conseillers techniques à la Présidence de la République nommés ce dimanche. Il conseillera le président du Conseil militaire de transition dans le domaine de la réconciliation nationale et du dialogue.

Bien qu’homme du sérail, Dr Ali Abdel-Rhamane Haggar n’hésite pas à afficher des positions bien tranchées. Depuis quelque temps, il ne cesse d’appeler à une alternance pacifique au pouvoir. Son dernier livre “Tchad : du pouvoir intégral à l’alternance pacifique ou au déluge…!?”, paru peu de temps avant la mort au combat du président Déby était presque prémonitoire.

Dans ses publications sur les réseaux sociaux ou lors de ses prises de parole, il interpelle les Tchadiens et surtout les parties prenantes de la crise actuelle consécutive à la mort tragique du président Idriss Déby Itno au dialogue pour sortir de la crise.

Des prises de position, quelques fois pas en phase avec celles du pouvoir, qui lui attirent le respect de beaucoup de Tchadiens. Aujourd’hui, il est appelé à conseiller le nouvel homme fort du Tchad en ce qui concerne le dialogue et la réconciliation nationale. L’occasion pour lui de souffler à l’oreille de Mahamat Idriss Déby le message de paix et de réconciliation qu’il prône. C’est donc un choix loin d’être un fait du hasard.

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos

690 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire