Dr TOM Erdimi est vivant, et en bonne santé. Une nouvelle qui ravit l’ensemble de sa famille, de ses amis et proches.

Cette affaire montre aussi l’autre face hideuse de nos compatriotes, abjecte et méchante. Des médisants qui avaient tout inventé pour créer la zizanie et presque créer problème entre autorités, accuser des innocents, et comploter pour manipuler le pauvre citoyen.

Aujourd’hui que diront ceux qui avaient imaginé des scénarii du genre Dr TOM ramener de l’Égypte à Faya, et que Idriss Deby l’aurait assassiné ? Que diront tous ceux qui sont montés au créneau pour faire les connaisseurs de l’opprobre ?

Il faut rendre un hommage particulier à ceux qui ont manifesté pour faire la lumière sur son cas, à N’Djamena, Paris, et ailleurs.

Mais, ne nous arrêtons pas simplement à Dr TOM Erdimi que la longévité soit son compagnon. Il faut aussi chercher nos autres compatriotes qui ont disparu sous les dalles de 31 ans de dictature féroces, cherchons à comprendre depuis l’expédition macabre de 1991 au Nigéria, des disparitions au Soudan, au Niger, au Cameroun, en Libye. Tous ces compatriotes qui ont justes le cran de ne pas aimer, de ne pas suivre, une politique qu’ils n’arborent pas. Qu’on vienne dire pourquoi, un jour aux tchadiens.

La paix a ses vertus, qui fait ressentir que tout est simple et facile.

Tchadanthropus-tribune

1177 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire