L’opposant tchadien en exil, Succès Masra, a déclaré lors d’un direct sur les réseaux sociaux ce dimanche qu’il reportait son retour au Tchad initialement prévu pour le 18 octobre 2023, dans le but de protéger ses militants et ne pas créer un bain de sang.

Succès Masra affirme encore qu’il veut laisser place au facilitateur la chance de faire entendre raison au régime de transition au Tchad.

Dans son live direct, Succès Masra accuse le régime de tous les torts, mais évite de relater les faits pour lesquels il est accusé par la justice tchadienne qui le tient pour responsable d’avoir incité au soulèvement populaire et à la haine dans une vidéo postée sur Facebook, Wattsup et autres canaux dont tweeter.

La réconciliation nationale passe par beaucoup d’ingrédients dont le respect de l’autre. Éviter à tout prix de faire du clivage nord-sud un fonds de commerce marchand, et de dénoncer toutes les formes des injustices de manière non caricaturale et affronter le débat de fond pour le bien-être des populations.

Dans sa déclaration, Masra affirme avec conviction la nécessité d’une transition inclusive et pacifique, mettant l’accent sur la réconciliation nationale, «La transition actuelle a besoin d’être refondue et rectifiée».

Il précise avoir pris cette décision après la consultation de sa base et les cadres des transformateurs, et sur les conseils du Président de la CEEAC, le Président Tshisekedi désigné facilitateur de la crise tchadienne.

L’opposant en exil conclut en appelant à la réconciliation et au dialogue, affirmant que « réconcilier ce n’est pas capituler » et insistant sur l’importance de la justice et de l’égalité pour le peuple tchadien.

Est-ce que le report de son retour pourrait apaiser les tensions ? Sans nul doute, à condition certainement que certaines situations ou réactions puissent être contrôlées, tant par les actes et les mots. Alors que faire tout pour que les militants transformateurs soient en adéquation avec leur leader ne sera pas une tâche aisée.

Du côté du pouvoir il faut savoir décrypter le discours de Succès Masra, sur la sincérité de ses verbes et saisir l’occasion qui permette à asseoir la paix, sans aucune concession sur l’unité du Tchad et ses richesses culturelles.

Le Tchad restera un et indivisible.

Tchadanthropus-tribune

1084 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire