Il y a des manigances qui ne disent pas leurs noms, et certains faits sont sciemment mis en scène pour fragiliser les politico-militaires dans leur ensemble. 

On ne peut pas réunir des politico-militaires pour sceller un accord de paix, et les contourner pour marchander avec certains de leurs hommes sur le terrain.

Le ramassage des orpailleurs à la pelle pour leur donner un coloris et prétendre dire que tel groupe vient de se rallier au nom des FACT, de l’UFDD, du CCMSR, de l’UFDD/F, est un acte dangereux même si par nature on veut faire croire à l’opinion internationale et nationale que voilà les différents groupes des gens qui sont en négociation à Doha. Même s’ils ne signent aucun accord, la majorité de leurs hommes ont rallié. Ne jouons pas à ce jeu, parce que cela peut s’avérer dangereux. 

Un groupe de marchand sillonne le désert et fait de cette méthode un fonds de commerce, avec le concours tacite des gouverneurs des régions, eux-mêmes instruits pour la cause. Cela est vain, sachant que le cycle d’insurrection est toujours présent tant que l’injustice et la mauvaise gouvernance sont là.

Laisser les orpailleurs tranquillement faire leurs affaires, et gagner leur quotidien, chose que fort malheureusement dans les répartitions de richesses de l’État, vous les leur voler continuellement. 

 

Tchadanthropus-tribune

2501 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire