Depuis jeudi dernier, l’accès au centre culturel Almouna, la Maison des Médias du Tchad, et autres lieux susceptibles d’accueillir le forum citoyen est interdit.

Des véhicules Toyota bourrés des éléments du GMIP, Groupement mobile d’intervention de la Police sont toujours visibles à proximité de ces lieux. Cette mobilisation des forces de l’ordre vise à contrer le forum citoyen qu’entendent organiser les leaders des partis politiques de l’opposition, les leaders des associations de la société civile et autres leaders d’opinion.

Rappelons qu’hier vendredi, des éléments du GMIP qui ont quadrillé les lieux de réunion, ont fait irruption dans les locaux de la Radio Fm Liberté où se déroule une formation organisée par l’URPT, Union des Radios privées du Tchad.

Des journalistes participants à la formation, 2 agents de la radio FM LIBERTÉ et des activistes ont été interpelés et conduits aux renseignements généraux avant d’être libérés. Kemba Dida Alain coordonnateur du Mouvement Citoyen Le Temps/Section du Tchad et 2 de ses camarades arrêtés hier à FM LIBERTÉ ont été présentés à la presse par le porte-parole de la police.

On reproche à Kemba Didah Alain et ses deux compagnons de vouloir créer de trouble à l’ordre public. Selon le porte-parole de la police, Kemba Didah Alain est un des initiateurs du forum Citoyen et était arrêté à Fm Liberté en détention d’une banderole du forum citoyen. Le porte-parole de la police, Paul Manga explique que Kemba Alain et ses camarades ont violé l’arrêté interdisant la tenue du forum citoyen, et par conséquent, ils répondront de leurs actes devant les juridictions.

Izzédine Kamal Ahmat 8e Substitut du procureur de la République indique que les trois prévenus seront entendus par un juge pour avoir refusé d’obtempérer aux textes de la république.

Tchadanthropus-tribune

369 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire