Saleh Kebzabo – les marches pendant la transition sabotent le dialogue, estime Kebzabo.

Le président du parti UNDR et vice-président du comité spécial chargé des négociations avec les politico-militaires, Saleh Kebzabo, a réagi ce 17 mai sur Twitter aux manifestations qui ont dégénéré samedi dernier à N’Djamena et Abéché.

« À Doha, un Tchad en miniature où près de 200 Tchadiens ont engagé un débat depuis 2 mois pour participer au prochain Dialogue national inclusif. Tous les Tchadiens attendent ce moment unique pour une vraie refondation du pays, et je suis d’avis que c’est une opportunité unique », a déclaré Saleh Kebzabo.

« Pendant ce temps, on apprend que d’autres Tchadiens préparent le DNI à leur façon par des marches pour saccager et piller, contre la présence française au Tchad. C’est un faux débat qui risque d’occulter tous nos vrais problèmes, hélas nombreux », a poursuivi le leader politique.

« Ayons le courage de dénoncer cet obscurantisme politique qui consiste à occulter les vrais problèmes : préparons donc sérieusement le DNI qui ne devra exclure aucun Tchadien ni aucune question. Les marches pendant la transition la sabotent. Alors : STOP », a conclu Saleh Kebzabo.

Tchadanthropus-tribune

711 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire