La politique sous forme de division éthique et communautaire ne peut passer, car elle est facteur de trouble à l’échelle nationale.

Depuis plusieurs mois, les discours à relents évangélistes foisonnent dans la sphère politique tchadienne, et les ingrédients utilisés à profusion n’ont d’autres buts que coûte que coûte on veut parvenir à la magistrature suprême même si le sang tchadien doit être versé.

Dans une démocratie, il n’est pas normal qu’un parti politique soit bloqué dans ses activités. Il n’est pas tolérable de brutaliser ses sympathisants pour le simple fait de leur opinion. Mais… Quand dans un discours, on retrouve les ingrédients de la division nord/Sud, cela est intolérable.

Depuis cette crise, une remarque fondamentale est observée sur les réactions de certains de nos compatriotes de la zone méridionale où majoritairement toutes les corporations issues d’une seule communauté quittent le dialogue. Église, avocats, personnes, ressources, comme si le mot s’est donné pour enlever tout crédit au dialogue, alors que les problèmes posés par le dialogue et les affirmations contraires expriment la même volonté d’un Tchad nouveau.

Dans cette expression, vous trouverez aussi une certaine presse qui joue un double jeu soufflant sur les braises.

Il ne peut y exister un pays sans ses points cardinaux. Ce relent des discours Nord/Sud qui revient trop souvent dans les discours doivent cesser, car ils ne produiront que des effets négatifs.

Les Transformateurs sont dans une dynamique revendicatrice dont les revendications et les slogans sociaux sont justes, et certains de nos compatriotes peuvent l’entendre. Mais les fossoyeurs de la division qui veulent surfer sur cela sont nombreux. Personne n’acceptera les propagandes de la division, car personne n’est dépositaire de l’identité du sud du pays, parce que chaque tchadien se reconnaît sur les 1284 000 km2.

Gageons ensemble de se tenir la main, bon ou mauvais c’est par le dialogue qu’on pourra y arriver, et cette dernière chance ne puisse pas être gâchée sur le seuil des ego.

Tchadanthropus-tribune

1531 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire