Après son installation officielle, le 28 mars dernier, le Cadre National de Concertation des Partis Politique (CNCP) a été reçu ce 25 Avril 2023 par le Président de Transition, le Général Mahamat Idriss Deby Itno au Palais Toumaï.

 

Dans sa communication , le Chef de l’État le Général Mahamat Idriss Deby Itno a appelé tous les membres du CNPC a traduire dans les faits les résolutions et recommandations issues du Dialogue National Inclusif et Souverain dans le délai imparti pour la période de la transition selon leur Cahier de Charge. << Le défis est de taille, car il est question pour notre nation de se doter des nouvelles institutions républicaines à l’issue des élections libres transparentes et crédibles. Le temps est compté, car la transition à une durée limitée conformément aux résolutions prises par le peuple lors des assises du Dialogue National Inclusif et Souverain. Il faudrait dans un délai court, exécuté les opérations en lien avec le rétablissement de l’ordre constitutionnel>> a laissé entendre le Chef de l’État.

 

Le général Mahamat Idriss Deby Itno garant du CNCP se dit également disposer à accompagner le CNCP dans l’accomplissement de sa mission car pour lui  » le Cadre de concertation est un laboratoire politique et doit de manière clinique conduire les actions conformément aux immenses attentes de nos populations ».

 

Mahamat Idriss Deby Itno a également demandé aux membres du CNCP de se servir du consensus et de l’inclusion, un moyen efficace et un matrice conceptuel pour réussir leurs missions.

Tout doit se faire dans la cohésion, la complémentarité et la complicité utile.

L’échec quelque soit sa forme ne doit pas de sentir ni s’apercevoir dans la mission du CNPC autrement dit le CNCP n’a pas droit à l’erreur devait martelé le Chef de l’État, le général Mahamat Idriss Deby Itno.

 

Le Tchadanthropus-tribune

2167 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire