L’ancien groupe politico-militaire, le Front national pour la démocratie et la justice au Tchad fondamental (FNDJT/F), devient un parti politique et porte la dénomination ‘’Parti pour la réforme et l’indépendance économique (PRIE)’’.

 

Autorisé à fonctionner le 16 février 2023, le parti a un bureau exécutif national composé de cinq personnes. Il est dirigé par Abdallah Chidi Djorkodei.

 

Un communiqué signé du président souligne que la ‘’mission et les objectifs de notre parti politique sont fondamentalement axés sur les préoccupations actuelles et futures des populations tchadiennes confrontées à toutes sortes de difficultés. Le Tchad ne pourra amorcer son développement qu’en opérant en toute indépendance des réformes profondes de sa gouvernance et en comptant sur ses richesses naturelles’’.

 

La création du PRIE obéit à l’un des points de l’accord de Doha signé le 8 août 2022 entre le gouvernement et les groupes politico-militaires. Ce point prévoyait un processus de désarmement, de démobilisation et de réintégration et la transformation de ces groupes en partis politiques.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

2474 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire