RAJET organisera une marche de soutien avec la population martyre de Faya, qui souffre depuis un bon temps à cause de non-approbation par le Conseil Militaire de la Transition, de la démission sollicitée du gouverneur par la population, pour sa mauvaise gouvernance.

Rassemblement pour la Justice et l’Égalité au Tchad en abrégé RAJET, demande à l’opinion nationale à le joindre, à la très prochaine manifestation de soutien, qui sera organisée à N’djamena, pour soutenir nos frères et nos sœurs de la ville martyre de Faya. La population de Faya traverse des circonstances difficiles, sous le silence complice de Conseil Militaire de la Transition, qui nous oblige de sortir de notre ombre. Pour partager la douleur avec nos frères martyrs de Faya, RAJET décide d’apporter son soutien le plus indéfectible, dans cette période cruciale qu’elle traverse. Pour la réussite de cette marche de solidarité, RAJET vous tiendra informer la date et les itinéraires de la marche de soutien, dès que les nécessaires seront faits. RAJET sollicite une masse convergente, pour le soutien de la justice, du social, de la démocratie et de la sécurité envers la population martyre et marginalisée de Faya.

Nous informons à l’opinion nationale et internationale que la ville de Faya est assiégée, toutes les voix discordantes réclamant des droits revendicatifs, sont terrorisées et torturées, il y a eu un cas de mort et des blessés. C’est pour la deuxième fois que la région est dans une posture ingouvernable, à cause de départ inconditionnel réclamé par la population. La ville est morte, c’est un dysfonctionnement généralisé, plongeant la région dans une paralysie totale. Ce qui est arrivé à Faya, arrivera successivement dans nos autres provinces, la marche de soutien, est un impératif. Nous demandons aux partis politiques, aux organisations syndicales, aux organisations citoyennes et aux organisations de droit de l’homme de nous rejoindre sans ambages. Toute personne ou les organisations voulant participer, doit entrer en contact avec nous pour parfaire cette imminente marche de soutien.

Le Conseil Militaire de la Transition reste sourd et muet, pour une situation qu’il peut facilement trouver une solution. Cette volonté molle et stérile affichée par le Conseil Militaire de la Transition, montre largement que ses intentions maléfiques qui s’abattent sur la population, par son propre dessein. Cette forme de dictature, est à bannir, car elle contribue à notre dégénérescence. Toute personne trempée des valeurs républicaines, doit rejeter en bloc cette politique de l’autruche jouée par le Conseil Militaire de la Transition. Le Président de Conseil Militaire de la Transition, n’a même pas rendu condoléance à la famille déplorée de martyr Mahamat Dadi, ce qui faisait souvent ailleurs par ricochet son compte géré sur les réseaux sociaux, cela prouve qu’il est insensible sur cette situation gravissime.

Ordjei Abderahim Chaha, Président de RAJET.

256 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire