Au cours d’un point de presse fait le week-end dernier, Ismaël Tocqang a annoncé le lancement des activités de son parti politique dénommé Rassemblement des Ruralistes pour l’Emergence (RARE), une nouvelle formation politique qui vient de voir le jour.

 

Après son autorisation de fonctionnement accordée le 02 mai 2023 sous folio numéro 551, le parti RARE est inscrit au registre des partis politiques le 22 mai 2023. Il a fallu attendre trois mois plus tard pour que les activités de cette nouvelle formation politique ne soient lancées.  Et c’est au quartier Walia, dans le 9e arrondissement de la ville de N’Djamena que les activités marquant son lancement ont été organisées le samedi 19 août 2023.

 

Selon Ismaël Tocqang, président de cette formation, la création de ce parti  a tout son sens. Car, appuie-t-il, 70% des Tchadiens qui vivent dans les zones rurales ont des contacts permanents avec les populations des grandes agglomérations. “Il va sans dire que, si le monde rural est malade, dans le contexte africain, c’est tout un pays qui est malade“, poursuit-il. Le parti RARE, par sa vision, développe une idéologie qui traite du développement à la base, à travers la ruralité.

 

Le Rare exhorte donc le gouvernement de transition à:

Prêter une attention particulière aux conflits agriculteurs-éleveurs afin de pouvoir les régler définitivement et sans prise de partie, en créant des commissions mixtes de médiation dans les cantons, sous-préfectures et départements;

Privilégier la voie de recours à la justice en punissant, à juste titre, les parties jugées coupables et bannir la dia là où son imposition pose culturellement problème;

Créer des couloirs de transhumance par des approches et des techniques de concertation avec les populations des zones de passages desdits couloirs;

Améliorer les conditions de travail dans les zones rurales à travers les aménagements des pistes qui servent de moyens de communication aux villes;

Améliorer les conditions scolaires en lançant des opérations de grande envergure en matière de construction des salles de classe dans les zones rurales et doter ces écoles construites des enseignants qualifiés au même titre que celles des villes.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

1021 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire