Rappelons que le ministre de l’Administration du territoire et des collectivités autonomes a par un arrêté suspendu le parti réformiste (PR), un parti de l’opposition démocratique pour violation des articles 19 et 54 de la loi 032 du 22 juillet 2019 portant charte des partis politiques en République du Tchad.

Cette suspension fait suite selon Yacine Abdramane Sakine, président national du PR à son point de presse fait le 07 décembre dernier lors duquel il a dénoncé l’injustice, le favoritisme, le clanisme, la discrimination et le désordre au sein de l’Armée nationale tchadienne et par conséquent il a exhorté le Président de la République, chef suprême des Armées à améliorer les conditions de vie et de travail de tous les militaires tchadiens.

Dans une déclaration, Yacine Abdramane Sakine estime que la loi 032 portant charte des partis politiques brandie par le ministre n’est qu’un alibi pour s’acharner contre son parti qui dénonce ce qui est dénonciable et ce que le pouvoir ne veut pas entendre.

Tchadanthropus-tribune

427 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire