Après avoir rencontré la Secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères, l’envoyé spécial du facilitateur de la CEEAC, Mukanzu Didier a  poursuivi  sa visite de travail avec les différentes parties prenantes de la transition.

Le sujet inscrit au centre des discussions etait l’évaluation à mi-parcours de la transition en cours au Tchad. Selon le ministre congolais Mukanzu Didier, envoyé spécial du facilitateur Félix Tshisekedi, la transition tchadienne prendra fin à l’issue de l’élection présidentielle prévue en octobre prochain.  “Nous allons tous nous impliquer pour que les choses se passent comme prévu”, a-t-il invité lors de la présentation du rapport à mi-parcours de la transition.

La présentation de ce rapport a donné lieu à un débat houleux entre les chefs des partis politiques qui contestent le non-respect de certains points issus du dialogue national inclusif.

Selon le ministre congolais, après la présentation du rapport, les avis et suggestions seront notés pour un compte rendu au facilitateur de la CEEAC pour le suivi de la transition tchadienne, le président Félix Tshisekedi.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

576 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire