Le Président des Transformateurs s’est-il laissé embobiner par la propagande mensongère, grossière et systématique du MPS, ou bien sa bonne foi a été prise en défaut ?

Pour une personnalité qui aspire (à juste titre) à exercer les plus hautes fonctions, on est en droit de se poser des questions. S’agit-il d’une ignorance des règles de fonctionnement de l’Assemblée nationale ?

Dans l’émission du 16 août 2020, sur un web radio, Monsieur Succès Masra a affirmé que tous les parlementaires et présidents de groupe à l’Assemblée nationale du Tchad ont voté en faveur de la consécration au Maréchalat du Président Idriss Déby Itno.

Rien n’est plus faux : depuis la pandémie COVID-19, seuls les Présidents de groupes parlementaires et leurs adjoints, quelques membres du bureau et les non inscrits et trois membres par commission concernée par la question inscrite à l’ordre du jour prennent part au vote au nom de leurs groupes.

C’est ainsi que le débat sur le maréchalat, après avoir épuisé tous ses arguments, le Président du Groupe GPE PARL UNDR décida de se retirer en constatant une violation du règlement des statuts de l’Assemblée nationale par son Président, Monsieur Kabadi.

Dès lors, plus rien ne les engageait dans la suite du débat comme le vote qui a sanctionné l’adoption de la résolution.

Il n’est donc pas étonnant que le résultat fût de 100 % puisque ceux qui sont restés ont voté avec le MPS y compris les groupes dits de l’opposition (le groupe URD de Félix Nialbé Romadoumngar et le groupe des démocrates de Saleh Makki, nommé Président de la Commission.

Correspondance particulière

Tchadanthropus-tribune

629 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article