Le Premier ministre de transition Dr Succès Masra  nommé le 01 Janvier 2024  a présenté aux Conseillers Nationaux de Transition  ce jeudi 18 Janvier 2024 le programme politique de son gouvernement. Durant deux heures  et demie, le  chef du gouvernement de la Ve République  a détaillé la feuille de route de son gouvernement en quatre (4) grands axes.

 

Le Premier ministre a au premier point, déclaré l’éducation nationale  ‘’la cause sacrée de la République’’  et la santé de la population le ressort de la productivité de notre pays. « Comment demander aux compatriotes de faire confiance au système de santé dont nous avons la responsabilité, si nos enfants à nous les privilégiés, sont évacués, pendant que la vaste majorité se meurt ici. Disons-le clair, j’entends quelqu’un me souffler à l’oreille que d’ici deux ans, soit nous réussissons à nous faire soigner tous ici, soit nous mourons tous ici ensemble  » a martelé Dr Succès Masra qui attend s’investir sans relâche dans ces deux secteurs en premier lieu dans son programme.  Il compte avec son équipe faire de l’éducation nationale la priorité en budget, en moyens et en rang protocolaire.

Au deuxième point, le Premier Ministre,  s’engage avec son gouvernement à garantir  la santé économique du pays  en mettant en place des  actions fortes  dans les secteurs clés à savoir l’économie numérique,  l’énergie,  le transport , l’agro-pastorale, l’eau…  Car pour lui il n’en connaît pas un pays qui qui s’est développé  sans l’électricité et sans l’énergie. «  Je ne connais pas d’exemple de pays qui s’est développée sans l’électricité  et sans  Energie » a laissé entendre le Premier Ministre.

 

Dr Succès Masra a au troisième axe mis  fortement l’accent sur la  justice sociale. “Nous veillerons en tant que gouvernement à ne pas permettre les incursions du pouvoir exécutif dans le pouvoir judiciaire. C’est vers un Tchad démocratique que nous allons atterrir à la fin de cette transition et dans une démocratie, la séparation et l’équilibre des pouvoirs sont essentiels’’,  Pour éviter l’ingérence des autres pouvoirs et des individus dans l’exécution des décisions de justice,  le gouvernement continuera à “améliorer les conditions de travail et de sécurité des magistrats pour éviter de les soumettre à la tentation, moderniser les palais de justice et en construire de nouveaux comme celui de N’Djamena’’ explique t’il

Au  dernier axe, le gouvernement de Dr Succès Masra entend  promouvoir des mesures transversales d’accélération de l’efficacité et l’équilibre de l’action gouvernementale.

Le Tchadanthropus-tribune

931 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire