Au Tchad, l’opposant Succès Masra, rentré à Ndjamena le 3 novembre dernier après la signature d’un accord de réconciliation à Kinshasa avec le gouvernement, a tenu son 1er meeting dimanche 19 novembre à la capitale. Au « Balcon de l’espoir », siège de son parti les Transformateurs, il s’est exprimé devant des milliers de militants à un mois du referendum constitutionnel.

 

Les grands cris prévalaient dimanche après-midi au « Balcon de l’espoir », nom donné au siège du parti les Transformateurs. À 15h40 minutes heure, Succès Masra est arrivé sous des youyous de la foule. Après un an d’absence au pays, l’opposant a des choses à dire à ses militants.

 

Le leader des Transformateurs a rendu hommage aux victimes du 20 octobre 2022 avant de brièvement faire référence à la question du référendum prévu dans un mois. Sur cette question, sur laquelle il était attendu, il a esquivé affirmant simplement que Les Transformateurs seront présents dans l’arène politique.

 

Succès Masra est aussi revenu sur l’accord de Kinshasa qui selon lui n’est pas une reddition : « Oui au dialogue, oui aux discussions. Parce que nous sommes arrivés au moment de la bienveillance. Les gens sont intéressés à savoir quel est l’avis des Transformateurs sur le référendum, sur les prochaines élections. Dites-leur que les Transformateurs seront au cœur de l’ensemble de ces sujets pour l’avenir. »

 

Pour Jeanne, une des militantes du parti et victime des événements du 20 octobre 2022, rien n’entamera sa détermination et sa lutte au côté des Transformateurs.

 

« On est ensemble, nous mènerons cette lutte jusqu’au bout. Si les Transformateurs sont au centre de ce débat, on espère qu’on va y arriver. »

 

À l’endroit des militants, Succès Masra a déclaré que la justice n’est pas la vengeance malgré les douleurs subies. Et il a annoncé une tournée nationale dans les jours à venir pour expliquer sa nouvelle démarche politique.

Le Tchadanthropus-tribune avec RFI

671 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire