Au Tchad, à cinq mois de l’élection présidentielle, Succès Masra se déclare officiellement candidat alors qu’il n’est pas éligible
« En prenant ma responsabilité et par patriotisme, nous répondons à l’appel du peuple en nous déclarant officiellement candidat à la candidature à la présidence du Tchad pour l’élection présidentielle de 2021 », a annoncé le président du mouvement politique « Les transformateurs », Dr Succès Masra dans une interview accordée ce vendredi à la radio RFI.
« M.Déby est entrain de faire baisser l’âge tout en éliminant l’un des adversaires les plus coriaces face à lui en 2021 », a poursuivi Dr Succès Masra.
RFI: Et qui serait cet adversaire politique le plus coriace au Tchad ? « M.Déby ne souhaite pas voir M.Masra candidat à la présidence de la République », a-t-il répondu.
Vous n’aurez que 38 ans en avril 2021. Si l’âge plancher est fixé à 40 ans, quelle sera votre stratégie pour la présidentielle ?
« Autant ici au Tchad que dans les autres pays africains, l’exclusion du candidat le plus sérieux à une élection prépare le chemin de la révolte, de l’insécurité et de l’instabilité », a rétorqué Dr Succès Masra.
« Au nom de quoi Déby nous empêchera-t-il de nous présenter ? Il marchera sur nos corps si je suis vivant et dehors. Car, je ne laisserai personne nous mettre au bas de l’échelle. C’est une question de responsabilité vis à vis de ce pays qui nous appartient tous. Nous n’avons pas fait ce choix pour venir amuser la galerie mais, nous l’avons fait par patriotisme ». Il y a quelques jours, Dr Succès Masra avait déjà annoncé la couleur au journal Tribune Info.
RFI: Et si au final, vous ne pouvez pas vous présenter, est ce que vous êtes prêt à rallier la candidature d’un autre opposant ?
« Je crois que le peuple n’acceptera pas, depuis 30 ans, nous avons eu le même Président. Il a nommé plus de 1 000 ministres, plusieurs dizaines de milliers de Directeurs Généraux, plus de 18 Premiers Ministres, et le résultat, le Tchad est dernier dans tous les classements mondiaux. Il faut changer de coach ».
Au sein de la direction de « Les Transformateurs », il y a des cadres aussi valables que Succès Masra et qui ont l’âge requis pour représenter le mouvement politique. Pourquoi alors le jeune économiste qui n’a qu’une petite expérience de 2 ans en politique s’entête-t-il à vouloir être Président d’un pays complétement par terre ? C’est son parti, et le candidat à la présidentielle ne peut être que lui-même, c’est ça la logique qui est derrière cette posture ? Quelle curieuse logique pour quelqu’un qui veut nous « transformer ».
L’engouement du jeune Succès Masra pour le pouvoir est tel qu’il promettait, il y a quelques jours, l’impunité constitutionnelle au dictateur tchadien s’il quitte le pouvoir en 2021. « Mettons dans la constitution la protection de l’avenir des anciens chefs d’Etat. L’une des craintes de Déby est qu’est ce qu’il va lui arriver après le pouvoir. On a pas besoin d’envoyer l’ancien chef d’Etat en prison ou de le tuer pour construire l’avenir du Tchad. Le moment est venu pour Déby de se reposer en 2021.
Voilà ce que nous proposons et ça doit rentrer dans la constitution. Avec cette garantie, M. Déby pourra accepter de quitter le pouvoir tête haute », avait-il proposé sur Facebook.

Tchadanthropus-tribune avec Tchadconvergence

808 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article