Lors d’un point de presse, Dr Baba Ahmat Baba, porte-parole du collectif du regroupement des partis politiques de l’opposition qui ne sont pas inscrits dans une plateforme collective constate amèrement le dysfonctionnement au niveau de la CENI, causé dit-il par la division des membres de cet organe en charge des élections.

À cela s’ajoute indique la procédure du recrutement de l’opérateur pour la biométrie électorale qui viole certaines règles du code des marchés publics et pour lequel le comité national de dialogue politique n’a pas été associé, mais mis devant un fait accompli.

Baba Ahmat Baba de s’interroger sur les conditions d’organiser des élections législatives et les présidentielles dans les 10 mois à venir. Dans ces conditions, il est clair que les élections ne seront jamais libres et transparentes affirme Baba Ahmat Baba.

Tchadanthropus-tribune

532 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article