L’opposant politique Mahamat Lazina, Président du Mouvement national pour le changement au Tchad (MNCT) est rentré d’exil ce mardi 13 février, à la suite de l’accord de Kinshasa.

C’est avec émotion et en liesse que les militants, la famille, les amis ont accueilli ce mardi l’opposant politique Mahamat Lazina, après un an d’exil. De nombreux partisans se sont rassemblés à l’aéroport Hassan Djamouss pour saluer son retour au pays.

Il a été accueilli par le ministre de la communication, porte-parole du gouvernement, Abderaman Koulamallah.

Mahamat Lazina, qui avait dû quitter le pays pour des raisons politiques, a pu revenir dans sa patrie à la faveur de l’accord signé à Kinshasa sous l’égide du facilitateur de la CEEAC, Félix Tshisekedi. L’opposant politique s’est exprimé devant la presse, déclarant qu’il était temps de travailler pour la reconstruction du Tchad pour un meilleur avenir.

“Je suis très content d’être au pays parmi les miens. Pour un nouveau départ du Tchad, il y a un pilote, un copilote et je pense qu’ils ont besoin d’un technicien dans cette optique pour s’assurer que tout va bien et que nous allons atterrir ensemble “, dit-il.

Pour le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Abderaman Koulamallah, ce retour marque un tournant dans l’histoire politique du Tchad en cette période de transition, et ouvre la voie à de nouveaux espoirs et à un avenir plus juste et équitable pour tous.

 

“Je tiens à rassurer Mahamat Lazina que sa sécurité serait assurée, car nous sommes un pays de paix, un gouvernement de paix et nous sommes une nation de réconciliation. Vous allez reprendre vos activités politiques parce que le Tchad a besoin des gens comme vous”, souligne-t-il.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

467 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire