Il faut clairement une décision basée sur les réalités économiques afin d’imposer aux commerçants une certaine inflation sur les prix qui pénalisent les ménages tchadiens. Il y a plusieurs handicaps qui obligent les commerçants d’appliquer certaines tarifications, mais parallèlement il y a aussi des commerçants tricheurs et véreux.

L’État doit prendre ses responsabilités et imposer des prix raisonnables, en aménageant certaines taxes sur des produits de première nécessité.

Le président du Conseil militaire de transition Mahamat Idriss Deby a reçu ce 2 mai les voeux des membres du Conseil supérieur des affaires islamiques (CSAI) à l’occasion de l’Eïd el-Fitr.

Présentant ses voeux à son tour, le PCMT a appelé à bâtir ensemble un Tchad pluriel. Il a réitéré la main tendue des autorités en vue de la réconciliation nationale.

Compte tenu de la situation d’enclavement du pays et la surenchère des prix par des commerçants véreux, le PCMT a appelé au concours des commerçants tchadiens pour réduire les prix des denrées alimentaires et atténuer les charges des ménages.

Tchadanthropus-tribune

2209 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire