Ces gens-là même sont-ils normaux dans leur tête apparemment ils rêvent debout

En 100 jours jamais le niveau d’insécurité n’a été atteint et aucune vision un désordre dans le champ d’action du gouvernement aucune amélioration sur le quotidien des Tchadiens

La seule chose qu il faut reconnaître est uniquement autorisation des marches en gros bilan nul

Le groupe de réflexion dénommé “Think Tank : Tchad notre patrimoine” a organisé ce samedi, 07 août, à l’hôtel Radisson Blu, une conférence-débat sur le thème : quel bilan après cent jours du Conseil Militaire de Transition ?

C’était dans une salle de 800 places, presque remplie par un public jeune que la conférence débat, organisé par le groupe de réflexion, “Tchad notre patrimoine”, sur les 100 jours du Conseil Militaire de Transition (CMT), s’est déroulée. Son objectif ? Évaluer les réalisations sur les plans social, économique et politique faites par ce conseil durant ses trois mois et quelques jours de règne.

L’assistance

Devant le public, il y avait un panel composé d’une dizaine de personnes, dont le ministre d’État à la réconciliation nationale, Acheikh Ibn Oumar et le conseiller à la réconciliation nationale, Ali Abdel-Rahman Haggar.

Cette conférence a été l’occasion pour le ministre d’État, de rappeler que la première mission du CMT est la préservation de la paix et de la sécurité. Et donc pour lui, le bilan des 100 jours ne peut être que positif. Mais cela n’empêche qu’il y a toujours des problèmes. C’est pourquoi, Ali Abderrahmane Haggar, en sa qualité de conseiller à la réconciliation nationale, appelle les Tchadiens à régler leurs problèmes de façon franche. Aussi, “nous nous battons très sincèrement pour que l’État de droit soit mis en place”, dit-il.

Si cette conférence était une opportunité de faire une évaluation des réalisations du CMT, elle a été également une occasion pour l’ancien ministre Emmanuel Nadingar de faire un témoignage sur le maréchal du Tchad.

Il n’y a pas que cela, l’assistance a également bondi sur l’opportunité pour critiquer les actions du gouvernement de transition et faire des propositions pour la réussite de cette période transitoire.

Junior Bekoutou

311 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire