L’Union des Forces de la Résistance (UFR) suit très attentivement et de très près la situation tumultueuse et confuse du Tchad créée ces derniers jours par la détérioration de la santé de Mr Deby.

Rendre compte du bilan de sa santé à ses concitoyens est un comportement très difficile à honorer pour notre Sultan. Les tchadiens ont le droit de savoir si la capacité mentale de leur premier responsable à gérer convenablement les affaires courantes du pays est dûment assurée. Au contraire, il crée sciemment la psychose ouvrant ainsi la voie aux rumeurs les plus malveillantes.

Aujourd’hui, force est de constater que le sujet de la maladie du Sultan est un tabou au Tchad. Les journalistes, craignant pour leur vie n’évoquent pas le sujet et les rares activistes qui s’y osent, sont arbitrairement arrêtés et jetés en prison.

Mr Deby, comme certains de ses pairs africains, veut exercer coûte que coûte le pouvoir jusqu’à son dernier souffle. Or, dans un pays comme le nôtre, une telle attitude s ‘avérerait dangereuse dans la mesure où le Tchad, à l’instar d’autres pays de la sous-région, n’a pas des institutions solides.

L’entourage de Deby refuse de réfléchir avec les tchadiens sur cette situation dangereuse pour éviter le pire. Par contre, il se lance dans la course de la rivalité pour la conservation du Pouvoir. Plusieurs solutions ont été envisagées pour substituer Mr Deby sans demander l’avis des tchadiens.

Par voie de conséquence, l’Union des Forces de la Résistance attire solennellement l’attention de l’opinion nationale et internationale qu’elle s’opposera fermement et par tous les moyens dont elle dispose à toute forme de Deby sans Deby,

L’UFR n’acceptera pas le transfert du Pouvoir à la dynastie de Deby, ni à son clan, ni l’intérim d’un président d’un Parlement illégitime.

L’après-Deby sera de toute évidence l’affaire de tous les tchadiens et l’UFR apportera pleinement sa contribution.

L’UFR est en train de se préparer en conséquence et met en alerte toutes ses forces et ses réseaux de l’intérieur et de l’extérieur afin de faire face à toute éventualité.

L’UFR demande aux forces de défense et de sécurité (l’armée, la police, la gendarmerie) de se ranger derrière le peuple et veiller strictement à la sécurité des biens et de personnes.

L’UFR exhorte la population d’être vigilante et sereine et aux partenaires du Tchad de contribuer de concert avec les tchadiens afin de ramener la paix dans le pays.

L’UFR exige la démission pure et simple de Mr Deby pour inaptitude physique et mentale à diriger le pays.

Enfin, l’UFR préconise la formation d ‘un gouvernement d’union nationale chargée d’assurer la transition puis organiser des élections libres et transparentes qui nous permettraient d’instaurer une véritable démocratie et développer notre pays

Fait à Francfort le 31.01.2020
Youssouf Hamid
Représentant et Porte-Parole de l’UFR

1124 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article