Par un communiqué parvenu à notre rédaction, Cyprien à travers le Conseil de Commandement Militaire pour le Salut de la République (CCMSR) a annoncé le départ de sa délégation du Qatar, le 20 avril 2022, et ajoute qu’il serait de son retrait définitif des négociations avec la junte militaire au pouvoir au Tchad.

Le CCMSR dit avoir soulevé, dans son communiqué du 31 mars 2022, des inquiétudes pouvant entraver le bon déroulement du processus de dialogue. « Malheureusement le CCMSR n’a pas reçu de réponses du gouvernement de la transition pour lever ces inquiétudes, témoignant ainsi de sa mauvaise volonté de ramener une véritable paix durable au Tchad », souligne le communiqué du CCMSR signé par son Porte-parole Ndeidoum Dakuamaredje Cyprien.

Le Commandement Militaire pour le Salut de la République (CCMSR), est un des rares parmi les 52 mouvements politico-militaires représentés à Doha, à avoir des combattants en arme et une base militaire dans le sud de la Libye. Depuis 2018, le CCMSR a mené plusieurs attaques contre la localité tchadienne de Kouri Bougoudi dans le Tibesti.

Les autres groupes des politico-militaires présents à Doha ont dénoncé, à travers un communiqué de presse, les déclarations « intempestives des autorités tchadiennes » qui, selon le communiqué, « cherchent à semer la confusion autour du déroulement des pourparlers de paix de Doha ainsi que sur la tenue du Dialogue National Inclusif de N’Djaména ». Tous sont à peu près certains que les négociations ne déboucheront pas sur un accord. Les trois plateformes qui rassemblent les politico-militaires – Rome, Doha et Qatar – sont unanimes. Pour elles, les négociations à Doha n’ont pas encore atteint leur vitesse de croisière. Elles considèrent que, dans ces circonstances, la déclaration du gouvernement est une démonstration supplémentaire de sa « mauvaise foi ».

Il faut noter aussi que plusieurs truffières tirent sur les ficelles de ce mouvement depuis l’intérieur du Tchad, et surtout ex-baron auprès de l’ancien, président Idriss Goukouni. Un individu comme Djiddi Salaye serait toujours à la 1ère loge pour torpiller cette organisation. Ces méthodes font toujours à contre-courant de l’idée générale et sape la paix.

Tchadanthropus-tribune

982 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire