Le parti UNCT (Union Nationale pour le Changement au Tchad) juge inopportunes les élections du 11 avril prochain et propose la tenue d’un dialogue national inclusif dans l’intérêt suprême de la Nation.

Dans un communiqué de presse signé par Adoum Hassan Issa son président national, le parti UNCT explique cette proposition par le constat d’un chaos généralisé, marqué par un climat d’insécurité avec mort d’hommes, des exécutions, arrestations, bastonnades, amandes arbitraires, et la torpeur avec mort d’homme dans l’attaque du domicile de Yaya Dillo.

Le Parti pour la Paix et La Justice Sociale (PAP/JS) du président Néatobei Bidi Valentin appelle quant à lui au boycott et à la ville Morte.

Par un communiqué de presse, tout en exhortant les citoyens à aller retirer leur carte d’électeurs, le PAP/JS les appelle à s’abstenir de voter et consacrer ce jour du 11 Avril à une ville morte.

Le PPA/JS constate que le processus électoral enclenché depuis la mise en place de la CENI, du CNDP et du BPE jusqu’à la révision du fichier électoral a été entaché de graves irrégularités susceptibles d’influencer négativement les résultats des élections.

Tchadanthropus-tribune

480 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire