Le sujet du remplacement de Ngarlejy Yorongar à la tête du parti FAR reste incertain. La conférence de presse du bureau exécutif apportera peut-être plus de lumière sur la situation.

 

Le leader du parti FAR, Ngarlejy Yorongar, a répondu ce 11 février à l’annonce de son remplacement en déclarant que c’était un « non-événement ». Il a annoncé à Alwihda Info que le bureau exécutif du parti se réunirait prochainement pour une conférence de presse.

 

Un congrès extraordinaire

 

Le congrès extraordinaire électif du parti FAR a élu Kemnoudji Ngadjadoum Daniel en tant que nouveau coordonnateur exécutif fédéral ce 11 février 2023. Des militants se sont plaints de la situation du parti, déclarant que « le parti FAR est mort, les gens se moquent de nous ». Ils ont également souligné que le parti n’a pas organisé de congrès depuis très longtemps, ce qui est nécessaire pour donner un nouvel élan au parti dans un moment où le fédéralisme est au cœur des débats.

 

Le nouveau coordonnateur exécutif, Kemnoudji Ngadjadoum Daniel, n’a pas exclu la possibilité de travailler avec Ngarlejy Yorongar, fondateur du parti. Il a reconnu et loué les mérites de Yorongar, déclarant qu’il a « payé de lourds tributs » pour la fédération et que le parti a besoin de lui en tant que conseiller pour promouvoir cette fédération.

Le Tchadanthropus-tribune avec Alwhida

2428 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire