Avec l’ère de l’agriculture moderne, les pesticides sont souvent considérés comme des armes indispensables pour préserver les cultures des ravageurs et des maladies. Cependant, de l’avis des environnementalistes, l’utilisation excessive de ces pesticides met en péril la biodiversité. Ali Djarma, environnementaliste de son état, suggère la sensibilisation auprès des agriculteurs.

 

L’environnementaliste Ali Djarma rappelle que les pesticides sont des produits chimiques, très dangereux pour la santé humaine, animale et l’environnement. Pourtant ces pesticides sont généralement utilisés dans le cadre de la lutte contre les ennemis des cultures et les ravageurs.

 

“Les pesticides sont les produits chimiques qui peuvent rester longtemps et détruire le sol si l’utilisation n’est pas appropriée. Il détruit également tout ce qui est biodiversité, notamment les végétaux, les micro-organismes et tout ce qui se trouve autour de l’environnement”, a indiqué Ali Djarma.

 

Bien que nécessaire pour protéger les cultures, il est souhaitable que les agriculteurs aient une certaine notion sur leur utilisation. “Les producteurs doivent avoir les bonnes pratiques sur l’utilisation des pesticides. Nous sommes dans un pays qui fait partie d’une organisation sous régionale, CEMAC et CILSS qui ont des réglementations en termes d’utilisation des pesticides. Il y a ce qu’on appelle l’homologation des pesticides qui sont utilisés dans la sous-région. Le véritable problème est que les pesticides entrent dans nos provinces de manière frauduleuse et utilisés par les producteurs sans les mesures d’accompagnement“, explique l’environnementaliste.

 

Ali Djarma ajoute que la réglementation commune sur l’homologation des pesticides en zone CEMAC a pour but de mettre en commun les expériences et l’expertise des États membres pour l’évaluation et l’homologation des pesticides afin d’assurer leur utilisation rationnelle et judicieuse, ainsi que la protection de la santé humaine et de l’environnement.

 

La protection de l’environnement est un élément essentiel pour le bien-être de la population. De ce fait, les acteurs concernés doivent prendre leur responsabilité pour informer les usagers des dangers liés à la mauvaise utilisation des pesticides.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

931 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire