Depuis notre dernière publication sur les ponts-bascules, le colonel Baradine responsable de cette unité appelée Pont Bascule aurait changé le programme de circulation en ville pour les entrées des camions hors catégories. Selon une correspondance envoyée à la rédaction depuis Moundou, tous les camions qui sont au-delà du poids réel et qui nécessitent des marchandages et de la corruption sont autorisés à rentrer en ville que la nuit.

Entre Sarh, Koumra, Doba et Moundou, chaque nuit, entre 30 à 40 camions rentrent frauduleusement en ville. Tous les propriétaires de ces camions payent des pots-de-vin aux responsables des ponts-bascules dont le colonel Baradine.

Les gros camions dont le tonnage excède le poids permis font des dommages terribles aux routes, car ils cassent le bitume. Certains habitants des villages par où passent ces camions commencent par avoir des attitudes hostiles envers les chauffeurs de ces gros camions.

Les autorités doivent prendre des mesures drastiques pour obliger les responsables des bascules de respecter les lois en vigueur. Sans cela ce sont les populations qui vont en pâtir de la non-praticabilité des routes.

Tchadanthropus-tribune

794 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article