Après 5 mois de négociations à Doha au Qatar, les politico-militaires et le Gouvernement sont sur le point de signer un protocole d’accord pouvant aboutir à la participation des politico-militaires au Dialogue National Inclusif. Votre Quotidien Le Sahel est allé à la rencontre d’Abdelmamane Khatab, chef de la délégation du Font pour le Salut de la République (FSR).
Découvrez l’exclusivité de l’entretien.
Interview de Monsieur Abdelmanane KHATAB, Chef de la délégation du FSR au Dialogue de paix de Doha au Qatar.
1- Vous êtes à Doha participant au Pré-dialogue. Dites-nous où en êtes-vous avec les discussions ?
Abdelmanane KHATAB : Permettez-moi de vous adresser au préalable mes remerciements pour m’avoir accordé cette interview relative au Dialogue de paix de Doha qui prendra fin très prochainement. Près de 5 mois d’âpres discussions, nous ont permis enfin d’arriver à la phase finale : la conclusion d’un Accord de paix de Doha qui permettrait aux Mouvements politico-militaires et Alliés de participer au DNIS. La cérémonie officielle de signature des Parties prenantes Gouvernement, Politico-militaires et Alliés aura lieu au début de ce mois d’août. Inch Allah!
2- Tous les protagonistes sont-ils prêts à signer l’accord pour participer au Dialogue national inclusif ?
AK : Vous savez que dans toutes les discussions multilatérales quelles que soient leur nature et les protagonistes en présence, il est impossible d’avoir une unanimité à 100%.Nous avons hélas, à cet instant de notre entretien, persistent encore des réticences mineures de quelques mouvements. Cependant, je peux vous assurer que les discussions se poursuivent avec ces derniers. Nous espérons que cette ultra minorité paraphera ledit accord. En effet, il y a quelques heures que certaines organisations venaient de donner leurs accords de principes. L’optimisme est par conséquent de mise.
3- Quelles sont vos exigences pour le DNIS?
AK : Monsieur le Journaliste, vous qui vivez au Tchad, vous avez observé le souhait ardent de notre peuple d’aspirer à la paix. Nous, Mouvements politico-militaires et Alliés avons le devoir et l’obligation morale de répondre positivement à toutes les exigences de nos compatriotes. Ces exigences sont multiples et peuvent être résumées en ces termes : le bien-être, la justice sociale, l’équité pour tous les citoyens tchadiens.
Je vous rassure que nous Mouvements politico-militaires et Alliés défendrons avec courage et abnégation ces exigences légitimes et les revendications de notre peuple. En effet, il est de notoriété publique que c’est l’absence de leurs applications qui conduisent à la misère dans laquelle vivent les populations d’une part et d’autre part à la prise des armes pour certains comme moyen de revendications de leurs légitimes droits.
4- Que répresente pour vous le DNIS ?
AK : Le peuple tchadien place son ultime espoir dans les résolutions du prochain DNIS. Il ose encore espérer qu’un véritable sursaut patriotique national puisse animer tous les délégués à cette rencontre historique au début de ce 21ème siècle. Nous protagonistes tchadiens, devons offrir aux générations futures la paix pérenne,une véritable démocratie, la justice sociale et le bien-être pour tous les citoyen(nes).
5- Quelle lecture faites-vous du processus de la transition du pays ?
AK : De la prochaine transition dans notre pays Post-dialogue, dépendra l’avenir du Tchad et celui des générations futures. À cet effet, les critères indispensables pour la réussite de cette phase capitale de la transition sur laquelle le DNIS doit s’appuyer pour désigner les membres du futur Gouvernement de transition sont : honnêteté et compétences intellectuelles, patriotisme, absence de tout acte délictueux dans le passé préjudiciable à la nation tchadienne.
6- Avez-vous un appel particulier à lancer ?
AK : En ma qualité de Représentant du FSR au dialogue de paix de Doha et Coordinateur des Mouvements politico-militaires et Alliés auprès des autorités de l’Etat du Qatar, je lance un appel solennel à tous les protagonistes du conflit fratricide tchadien de faire preuve d’un sursaut national patriotique afin de sauver notre patrie en danger comme c’est fut jadis, le cas.

Je vous remercie.

401 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire