À travers un communiqué, le gouvernement demande aux politico-militaires présents au pré-dialogue de Doha à réserver les « problèmes de fond » pour le dialogue national.

À la suite de certaines déclarations faites sur les médias internationaux par des politico-militaires selon lesquelles, en reportant la date du dialogue national, le Conseil militaire de transition (CMT) aurait l’intention de prolonger la transition, le gouvernement apporte un démenti. « Ce report est justifié uniquement par la recherche de l’inclusivité, motivée par une volonté politique forte d’y associer tous les Tchadiens et particulièrement les politico-militaires dont la responsabilité dans la lenteur au pré-dialogue de Doha n’est point dissimulable », accuse le porte-parole du gouvernement, Abderaman Koulamallah.

Si les politico-militaires ont à cœur la réussite de ce grand rendez-vous, interpelle-t-il, qu’ils accélèrent le processus de pré-dialogue et réservent les problèmes de fond au dialogue national. « Le gouvernement invite les politico-militaires à apporter leur part de contribution pour une transition apaisée. Le CMT et le gouvernement demeurent convaincus qu’une transition courte et apaisée reste leur engagement ».

391 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire