La dernière journée de travail entre politico-militaires fut assez rude par les travaux des commissions qui se sont engagées. Chaque commission s’est retirée pour effectuer pour toiletter ses textes et les conditions qui devraient être posées face aux représentants du gouvernement.

Dans l’après-midi, le travail a été retardé en plénière à cause de certains groupes qui n’étaient pas encore prêts dans l’harmonisation de leurs documents. Ce retard a conduit le présidium toujours composé de Dr Bichara Idriss Haggar, Assileck Mahamat, le colonel Adoum Yacoub, Dr Djibrine et le rapporteur Ley Ngardigal.

En attendant la réception, du travail du groupe en retard, le 1er groupe constitué de la majorité dans les politico-militaires, et qui a participé aux travaux de Lomé et de Rome, a été invité à se retirer pour avancer dans ses travaux. La lecture des conditions de ce groupe a fait rallier vers lui plusieurs mouvements partageant ses revendications.

Finalement c’est ces deux groupes qui choisiront leurs délégués, et iront défendre face aux représentants du gouvernement les revendications émises.

L’échéance des 72h arrive à son terme ce mercredi 16 mars 2022, et tout le monde se retrouvera à partir de 09h local, représentant du gouvernement, politico-militaires, et les autorités qataries. C’est à partir de là que les approches de discussion entre politico-militaire et les représentants du gouvernement seront engagés, ou pas.

 

Depuis Doha

Tchadanthropus-tribune

1438 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire