De sources dignes de foi, Idriss Déby s’apprête à venir dès ce lundi 09 heures à Ati dans le Batha. À l’annonce du programme présidentiel, aucun responsable ou député de la circonscription du Batha n’a été mis au courant. Dès ce dimanche soir, toutes les personnalités requises du Batha en villégiature à N’Djamena accourent vers Ati pour faire bonne figure. Comment une hiérarchie administrative travaille sans une organisation particulière, à moins qu’Idriss Déby veille faire la surprise pour surprendre ses obligés ? Selon les mêmes canaux, le gouverneur du Batha fraichement revenu de la Mecque fait des mains et des pieds pour sensibiliser les natifs de la région pour aller accueillir Déby à son arrivée sur place. Comble d’arrogance ils n’ont que cette nuit pour faire les quelques centaines de kilomètres jusqu’à Ati – à qui mieux mieux.

 

D’après la même source, après le Batha Déby devrait continuer jusqu’à Amdjaress, la bourgade que vous connaissez. Sa garde rapprochée et les éléments de la DGSIEE sont déjà sur place pour coordonner les mesures sécuritaires. Un détachement s’est arrêté à Ati pour la visite avant de continuer sur Amdjaress.

 

Un habitué du palais raconte “ Vous savez, le président se déplace à Amdjaress pour amenuiser et réfléchir sur ce qui se passe au nord et bientôt à l’est. C’est ainsi qu’il prépare certaines précisions pour faire pression sur certaines ethnies qui ont leurs enfants dans la rébellion. Il achète les consciences, promet des cantonnâts, et défait les alliances “.

 

Après la transhumance au centre et à l’est du pays, il se pourrait que Déby se rende au nord plus précisément à Faya-Largeau où le dispositif avancé de son armée est en place. Il se pourrait aussi qu’il s’adresse aux chefs coutumiers de la zone pour qu’ils dissuadent leurs enfants d’aller en rébellion. Plusieurs promesses devraient être faites, mais tous les Tchadiens savent que quand Déby sent la menace qu’il accourt aux promesses. Des promesses assez souvent sans lendemain. Si 28 ans n’ont pas suffi, les promesses d’un jour ne tiendront pas.

Tchadanthropus-tribune

2939 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article