Dans l’après-midi de ce lundi 13 Mars 2023, le Président de la Transition Tchadienne, le Général Mahamat Idriss Deby Itno a présidé une réunion d’urgence consacrée à la sécurité sur l’ensemble du territoire national. Elle s’est tenue  en présence du Premier Ministre de Transition, Saleh Kebzabo, des ministres impliqués dans ledit secteur et tous les responsables de l’appareil sécuritaire et militaire du pays.

C’est après avoir été outré par les cas d’insécurité dans le pays sur les citoyens et leurs biens ces derniers temps  que le Général Mahamat Idriss Deby Itno convoque cette réunion qui a duré moins d’une demi-heure.

Des instructions fermes et objectivesont été donné au premier de Transition chef du gouvernement d’Union National et à l’ensemble de l’appareil sécuritaire militaire. « Il a bien évidemment félicité les forces de défense et de la sécurité qui agissent nuit et jour notamment pour que l’intégrité du territoire soit pleinement assumé. Mais il ne se  satisfait pas de cela, il estime que la population est en droit de pouvoir exiger plus de ses forces et de défense et de sécurité et du gouvernement. Donc c’est une intervention en terme d’instruction du chef de l’Etat qui n’a pas fait lieu de débat et pour lequel le gouvernement et les forces de défense et de sécurité ont tous pris acte pour que les choses puissent changer et évoluer positivement dans les plus brefs délais », rapporte le ministre de la communication porte parle du gouvernement, Aziz Mahamat Saleh au micro de nos confères de la présidence au sorti de la réunion.

Pour renforcer la sécurité du pays, le Chef de l’Etat dit constaté que les moyens colossaux ont été bloqués mais les résultats n’ont pas suivie. Une situation qu’il déplore et attends désormais des résultats idoines à la prochaine réunion sur la situation de la sécurité du Territoire National.

Le Chef de l’Etat, le Général Mahamat Idriss Deby Itno, n’a pas non plus perdu de vu la question de la Justice dans le pays. « Il est inconcevable que des présumés voleurs soient arrêtés par les services sécuritaires et ces derniers soient relâchés par la suite par la justice. Il est temps que la justice dans le cadre de son indépendance totale, fasse son travail en disséquant le bon grain» a laissé entendre le Générale Mahamat Idriss Deby Itno a ses interlocuteurs à cette rencontre

Mbailassem Emmanuel      

Le Tchadanthropus-tribune                                                                       

 

1981 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire