De source digne de foi, le candidat Balthazar se retrouve à l’étroit dans la course aux présidentielles d’avril prochain.

Convaincu de n’avoir aucune chance pour gagner cette élection, le candidat Balthazar tente sa chance sachant qu’il aura son salut dans les méandres des alliances.

Selon nos sources, au sein de la CNDP, il se trame que le secrétaire exécutif du parti au Pouvoir MPS fait la pression sur Balthazar de retirer sa candidature et soutenir le député Félix Nialbé Romadoumngar qui a acquis l’étoffe du chef de file de l’opposition grâce au MPS débarquant illégalement Kebzabo Saleh de l’UNDR par nombre de députés à l’Assemblée nationale.

La pression de Zène Bada est une mise en garde envers le candidat Balthazar, et s’il refuse il sera renvoyé purement de la CNDP.

Le stratagème est simple, il faut faire rallier autant de candidats avec le député candidat Félix à qui on demande d’accompagner Idriss Déby aux élections présidentielles en cas de 2ème tour, rallier la liste du président sortant et le féliciter à la fin pour légitimer les résultats.

À la CNDP on parle beaucoup sous manche, et il se dit que plusieurs partis politiques de moindre facture ont été encourager à former une coalition pour rejoindre Félix Nialbé Romadoumngar.

Sacrée démocratie de carottes et bâtons.

Tchadanthropus-tribune

1307 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire