Nommé Premier ministre de transition par le Général Mahamat Idriss Déby Itno, président de transition  le 01 Janvier suite à la promulgation de la constitution de la 5ème République, Dr Succès Masra, s’est attaqué à la crise que traverse l’école Tchadienne dès la formation de son gouvernement.

Son ministre de l’Education Dr Ndolembaye Sadé Djessada, cofondateurs de  son parti les Transformateurs  a donné le coup d’envoi de la balle des négociations  24h après sa prise de service. Il a rencontré a rencontré successivement le bureau Exécutif du SET et le comité de Crise en grève.  Contact qui n’a pas abouti à grande chose malheureusement.

Le nouveau Premier ministre Dr Succès Masra retrousse alors les manches et débarque lui-même ce vendredi 05 janvier  2023 au siège du Syndicat des Enseignants du Tchad plaidé auprès des enseignants à reprendre les blouses et les craies le 15 janvier. «Donnez-moi 100 jours pour voir ce qu’il y’a lieu  de faire » ; propose-t-il au bureau du SET.

Comme pour encourager le corps enseignant à privilégier avant tout l’éducation des enfants, le nouveau collaborateur du Président de Transition Mahamat Idriss Déby informe qu’il consacrera deux heures de son  temps tous les week-ends pour dispenser les cours dans les établissements.》 Il demande à toute son équipe gouvernementale d’en faire pareil, chacun, selon son domaine de compétence.

Après avoir écouté attentivement le nouveau Premier ministre, le bureau exécutif du SET a exprimé sa ferme volonté à reprendre les cours. Mais le match sera encore rude pour Dr Succès Masra. Puisque le bureau du SET s’est divisé en deux camps.  Le camp à l’origine de la suspension des cours est le celui du comité de crise.

Avec ce comité, le nouveau Chef du gouvernement  a eu un tête à tête  dans l’après-midi de ce vendredi 05 janvier à son cabinet.  « A l’école, les stars ce sont nos enfants, alors laissons les enfants retourner à l’école et nous adultes, dialoguons pour trouver en toute responsabilité les solutions aux problèmes du système éducatif » a fait comprendre le chef gouvernement aux enseignants mecontent depuis plus de deux mois.

Faustin Djimoudouel, président du comité de crise de répondre que le compte rendu sera fait à la base et la décision finale viendra d’elle le samedi 06 janvier. Reste à savoir  si Faustin Djimoudouel arrivera à convaincre la base afin que celle-ci puisse reprendre les cours.

L’ex opposant rentré d’exil en début novembre compte en découdre définitivement avec cette crise avant de passer à tout autre chose.

Mbailassem Emmanuel

Le Tchadanthropus-tribune

444 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire