Pahimi Albert Padacké sent-il sa fin arrivée à la primature ? Au-delà de la rumeur, notre vendeur de margouillats à tête rouge s’en prend à presque tous ses collaborateurs. Le ton amer, et l’air grave, il ne laisse rien passer. Ses entreprises sont payées cash, et ses factures honorées en temps et en heure. Le 11 mai dernier, il fait décaisser 31 millions de FCFA pour une mission de 4 jours. Pardi, que font-ils avec 31 millions de nos francs en 4 jours entre Moundou et Pala ? Le Tchad n’est-il pas au rouge financièrement ? En fait, les frais de mission sont devenus aussi un moyen de détournement. La mission entre Moundou et Pala est faite pour la consommation. Le but ultime était Pala et sa région où le 1er ministre d’Idriss Déby était en visite privée axée sur une campagne pour assurer sa base sur les législatifs, évoquer que son parti politique est juste allié pour le moment et qu’il devrait se distinguer dès qu’il quittera le gouvernement. Depuis plusieurs mois, Pahimi a pu mettre à dos ses partenaires du MPS. Par ses méthodes et coups bas, il réveillera sans faute tous les acteurs de la vie politique du Tchad. Ses alliés du MPS, les chômeurs, les entrepreneurs, hommes politiques, société civile, tout le monde l’attend au tournant… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

2342 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article