Une mission conduite par le ministre délégué à la Défense Bichara Issa Djadallah et l’inamovible semi-lettré Oumar Déby, le frère de l’autre, vient de faire escale à Paris, en revenant de Moscou où le régime dictatorial tchadien cherche à se réarmer pourtant diton le Tchad est en crise. Depuis quelque temps, depuis que la foudre (la main de Dieu) qui a mis hors d’état de marche la quincaillerie aérienne du despote Déby, plusieurs missions seraient diligentées malgré les maigres moyens de l’État tchadien, pour chercher à combler le nombre des hélicoptères détruits, et renouveler en pièces détachées certains matériaux… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune

1818 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article