Après que le ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration, le général Idriss Dokony Adiker, soit demi de ses fonctions le 26 février par un décret, le réseau bleu s’est alarmé que ce dernier aurait démissionné et d’autres internautes ont même estimé que cela fait suite à une bagarre entre le ministre sortant et le Directeur du cabinet civil de la Présidence. Information que le porte-parole de la Présidence vient de démentir en informant que le ministre demis de ses fonctions est arrivé aux termes de sa mission.

 

“Le 26 février 2023, il a plu au Chef de l’Etat, Président de la République, Président du conseil des ministres, de démettre de ses fonctions de ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration, le Général Idriss Dokony Adiker, le remplaçant ainsi par Mahamat Charfadine Margui (…). Cette démarche, au demeurant, normale et courante dans l’administration, a malheureusement donné lieu à des supputations, les unes plus saugrenues que les autres”, écrit Mahamat Brah, porte-parole de la Présidence de la République.

 

Et d’indiquer que le ministre sortant, arrivé aux termes de sa mission “qu’il a d’ailleurs remplie avec brio, a même été félicité et que toute autre interprétation, n’est que baliverne, savamment distillée par les adeptes du sensationnel”.

 

 

“La Présidence de la République par ailleurs demande à la population de s’informer via les sources officielles pour ne pas se faire manipuler. Les citoyens du Tchad nouveau se doivent de véhiculer des informations vérifiées et vérifiables ; cela procède de la stabilité, si nécessaire”, appelle le porte-parole Mahamat Brah.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info.

1914 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire