De sources très bien informées, des informations pas du tout encourageantes font office de la deuxième proposition pour les politico-militaires qui va être en deçà de la première proposition retoquée par tout le monde.

Si cette information est confirmée, cela risque de constituer un blocage clair dans le processus de négociations en cours. Les politico-militaires sont en droit de se poser la question de qui continue de jouer avec leur patience durant 3 mois et plus, et que jusqu’à là le retard des faits incombe toujours au médiateur.

À moins qu’il y ait des officines qui jouent à vouloir que Doha soit un échec total. Toutefois, tous les politico-militaires sont dans l’attente de cette deuxième proposition, espérons que cela sera à la hauteur des attentes de tout le monde pour pouvoir se projeter au dialogue national inclusif.

Tchadanthropus-tribune

637 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire