Le Président de Transition, Général MAHAMAT IDRISS DEBY ITNO se trouve à Doha ( Qatar) depuis cet après-midi du 04 Mars.

 

Le Chef de l’Etat participera aux côtés de ses pairs aux travaux de la 5ème Conférence des Nations Unies sur les Pays les Moins Avancés. Conférence dont les assises sont placées sous le thème : « Du potentiel à la prospérité ».

 

Le Président de la République a été accueilli à sa descente d’avion par l’Ambassadeur du Tchad auprès de l’Etat du Qatar, S.E.M, Daoussa Idriss Deby Itno et un responsable qatari. Le Chef de l’Etat a ensuite serré les mains de la délégation tchadienne conduite par le Ministre de la Prospective Economique et des Partenariats Internationaux, M. Moussa Batraki et comprenant notamment, des Conseillers techniques à la Présidence de la République , le Représentant Permanent du Tchad auprès des Nations Unies, M. Abakar Mouctar et le personnel de la représentation diplomatique en terre qatarie.

 

Les Chefs d’Etats des Pays les Moins Avancés devront réfléchir à des nouvelles stratégies pour impulser une nouvelle dynamique au développement, évaluer le progrès réalisé et redéfinir les objectifs.

 

Cette 5ème Conférence des Nations Unies (PMA5), qui intervient au moment où l’économie mondiale chancelle et impacte négativement tous les efforts de développement endogène, verra la participation de grands décideurs et argentiers de ce monde, notamment la Banque Mondiale, le Fonds Monétaire International et l’Organisation Mondiale du Commerce.

 

En termes de chiffres, ce sont une quarantaine des pays, des organisations des jeunes, de la société civile, des parlementaires et hommes d’affaires qui prendront part aux travaux.

 

Aussi, 05 tables rondes thématiques sont inscrites au programme des travaux qui dureront cinq jours. Les thèmes qui feront l’objet des débats sont entre autres,« investir dans les populations des pays les moins avancés pour ne laisser personne de côté», «  Tirer parti du pouvoir de la science, de la technologie et de l’innovation pour le développement durable des pays les moins avancés », « transformation structurelle comme moteur de prospérité dans les pays les moins avancés», « Renforcer la participation des PMA au commerce international et à l’intégration régionale » et « Faire face au changement climatique et soutenir l’environnement ».

 

Enfin, les Pays les Moins Avancés sont au nombre 46 et comptent 880 millions d’âmes, soit 12 % de la population mondiale.

Le Tchadanthropus-tribune (source Présidentielle)

1976 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire