À voir de loin, certains esprits très critiques se laissent aller de plain-pied que le pré-dialogue au Qatar s’enlise. C’est archi faux. Jusqu’à preuve de contraire, la majorité des groupes qui travaillent avec les Qataris sont optimistes, et les Qataris comme à leur habitude travaillent dans la discrétion la plus absolue, et les choses avancent.

Il faut noter et préciser que plusieurs entités ne sont pas d’accord pour qu’il y ait un dialogue inclusif au Tchad. Certains du système y compris du régime CMT actuel traficotent à faire échec des réconciliations entre Tchadiens, mais la machine est lancée, et toutes ces entités qui fondent dans la médisance n’auront pas le choix de voir les Tchadiens venir dialoguer.

Qui sont ceux qui ne veulent pas que les Tchadiens se réconcilient :

–      Les voleurs de la république qui pensent qu’il n’y aura plus de pain pour leurs ventres moues.

–      Les inaptes qui travaillent par erreur de l’histoire, falsifiant leurs diplômes, et qui n’ont aucun niveau.

–      Ceux qui ont atterri à la fonction publique par effraction

–      Ceux qui ont fait de l’armée nationale tchadienne un business.

–      Les détenteurs de faux marchés publics

–      Les professionnelles de faux et usage de faux

–      Ceux qui pensent que les uns viendront leur voler leur place (comme si l’administration tchadienne est l’héritage de certaines familles)

Ici à Doha, les consultations continuent malgré le mois de jeûne de Ramadan. Toutes les déstabilisations seront vaines et le travail avance jusqu’à arriver à une conclusion que tout le monde espère positive pour aller poser les grandes orientations au dialogue national inclusif.

À part cela les travaux avancent tranquillement et sûrement.

Nous reviendrons…

Tchadanthropus-tribune

751 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire