De sources dignes de foi, Idriss Déby est en train de réarmer son armée dans l’urgence des conflits qui se dessinent face à son régime. Il le sait mieux que quiconque que si le brasier s’embrase, rien e viendra calmer les ardeurs de ceux en face dans l’esprit du combat. Son régime vit des moments difficiles. Le despote tchadien n’a plus la force financière jadis avec l’argent du pétrole, qui lui permettait d’acheter les consciences, sachant les travers de notre société qui ne sait que monnayer ses positions. Pire, ses éléments proches prompts au combat sont presque tous repus. Rares sont ceux qui admettront mourir pour un régime au crépuscule de sa vie. C’est dans ces perspectives que certains pèlerins d’antan, connus pour aller acheter des armes ont repris service, sous les instructions d’Idriss Déby. Les objectifs sont clairs, il faut remplacer les hélicos décimés par la force divine, et procéder à réarmer les contingents. 428 éléments – officiers et hommes de troupe – issus de la communauté arabe, qui étaient renvoyés de l’armée il y a presque 5 ans, ont été réintégrés dans l’armée. Sans doute pour servir de chair à canon au moment propice. Nos sources sont quasiment sûres, les forces rebelles quelles qu’elles soient, inquiète l’usurpateur du palais rose… À suivre.

 

Tchadanthropus-tribune

2771 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article