Nouveau massacre à l’exemple de Gninguilim dans le Ouaddai. Selon des informations rapportées, des troupeaux des sous-préfets de Chokoyane et de Amgouleign ont dévasté des champs du village d’Amhara. Les paysans des plantations dévastées ont saisi le bétail pour réclamer réparation. Devant l’abstinence des paysans, les sous-préfets ont instruit les forces gouvernementales du secteur qui se sont regroupées. 15 véhicules équipés de 12,7, se sont rués sur le village d’Amhara où la population des villages environnants était réunie à l’occasion de l’Aïd el Maoulid. Bilan provisoire de 5 morts et 24 blessés côté villageois, et 2 morts côté forces de “l’ordre “. Tirs sporadiques en cours (ratissage par les forces gouvernementales). La situation reste tendue dans la zone.

Tchadanthropus-tribune

2151 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article