Le président de transition, Mahamat Idriss Deby Itno a présidé, ce 29 avril 2023, la cérémonie de dédicace de la cathédrale Notre Dame de la Paix de N’Djamena.

Ce bâtiment est un joyau architectural inspiré de la case Mousgoum, construit de la charpente en bois, teinté au rouge bordeaux à la toiture. Sa porte d’entrée est représentée par la Trinité, Dieu le père, le fils et le Saint-Esprit. La cathédrale Notre-dame de la paix de N’Djamena est une figure emblématique religieuse qui symbolise la paix au Tchad.

 

Pour l’archevêque de N’Djamena Edmond Goetbé Ditangar, cette belle œuvre architecturale dédicacée aujourd’hui est très importante dans la vie de tous les religieux du Tchad. »Je profite de ce moment symbolique pour rendre hommage aux deux figures mémoriales qui ont joué un rôle très important dans la réalisation de ce projet à savoir le feu Maréchal du Tchad et feu Mgr Mathias Ngarteri Mayedi’‘, a t-il souligné.

 

Le projet de la cathédrale n’est pas réalisé à 100 % car certaines structures ne sont pas restaurées faute de moyens, a relevé l’architecte Abel Waledom.

 

En remettant la clé de la cathédrale, le président de la transition Mahamat Idriss Deby Itno a demandé à l’archevêque de N’Djamena de prier sans cesse pour la paix et la cohabitation pacifique entre les fils et filles du Tchad. Il a également promis de réaliser et de rendre effectif le reste du projet inachevé.

 

Rappelons que la cathédrale à été inaugurée pour la première fois au Tchad en 1965. Ce projet de réhabilitation qui a débuté en 2013 a mis 10 ans au lieu 18 mois pour être restitué. Elle a pour slogan, « Ma maison sera appelée maison de prières de tous les peuples

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Ndjam post

1726 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire