De sources autorisées, les réseaux sociaux sont brouillés à cause des problèmes domestiques touchant les hautes sphères de la république. Les opérateurs de téléphonie n’y peuvent rien, même s’ils perdent des millions de FCFA.

 

Selon nos recoupements, une dispute aurait eu entre le trublion Saley Déby et un de ses correspondants au Canada. Pourtant, les échanges jadis quotidiens tournèrent par des invectives acerbes, avec des mots plus que choquants. Qui a provoqué qui ? Personne ne peut avancer un argument plausible.

 

L’application Wattsup que tous les Tchadiens ont adoptée, était depuis longtemps sur le champ de mire des autorités et des renseignements, à cause de sa fluidité de messagerie et les groupes de discussion que forme l’ensemble de nos compatriotes sur ce réseau.

 

Cette fois-ci, les échanges entre sa ‘seigneurie ‘Saley Déby et certains de la communauté Zaghawa et Borogates se seraient mal passés. Ledit Saley Déby connu pour ses extravagances aurait traité l’ensemble desdites communautés en des termes non acceptables, abjects et nauséabondes. Pire, il les aurait copieusement traités de tous les noms d’oiseaux jusqu’à faire un épicentre de calomnie sur leur origine. Chose inacceptable jusqu’à attester que c’est grâce à lui et sa famille, que les autres sont devenus des personnes respectables avec le MPS. Les insultes seraient encore pires et exécrables.

 

Face à une situation devenue subitement antagoniste, Idriss Déby serait informé par ses sources et sa colère fut noire. Il aurait ordonné de couper Wattsup, croyant que cette application pourrait être facilement bloquée. Les instructions arrivées aux oreilles des responsables de Tigô et Airtel sont formelles, mais comment suspendre Wattsup seul des autres réseaux ? Toutefois, les opérateurs s’appliquent à satisfaire les autorités tout en cherchant à satisfaire leurs clients. Chose partiellement infaisable, les techniciens des opérateurs mobiles ne peuvent pas complètement couper internet, d’où les problèmes rencontrés ces derniers jours. Aujourd’hui ceux qui utilisent Messenger ou Wattsup passent par le VPN ou l’opérateur Orange du Cameroun, incontournable pour les appels et les messages.

 

Une chose est sûre, jamais Wattsup ne pourra être contrôlé parce qu’il effectue quotidiennement des mises à jour. Couper peut-être, mais l’écouter chaque jour demeure un fantasme de ceux qui le disent.

 

La 4e république démarre avec ce boulet.

 

Tchadanthropus-tribune

2301 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article