La République du Niger, cinquième Pays membre de la CEDEAO qui vient de connaitre un cout d’Etat militaire il y a plus d’une semaine en moins de 5ans. Le Président élu Mohamed Bazoum mis aux arrêts ainsi que plusieurs membres du Gouvernement. Une information que la communauté Internationale à savoir la France, les Etats Unis, l’Union Africaine et la CEDEAO ont mal accueillie. Très vite, un sommet d’urgence a été convoqué  pour statuer sur la situation au Niger. Le Général Mahamat Idriss Deby Itno bien que non membre de l’organisation était invité à prendre part. A la fin du sommet, le Général Mahamat Idriss Deby itno a été désigné facilitateur de la CEDEAO afin de rencontrer les putschs nigérien pour une négociation et un retour à l’ordre constitutionnel. Entre temps, un Ultimatum d’une semaine qui s’est expiré hier dimanche 06 Aout 2023a été donné aux putschistes de rendre le Pouvoir a Bazoum.  Séance tenante, Le Général Mahamat Idriss Deby Itno a fait une descente sur le sol Nigérien. Le facilitateur de la CEDEAO a une un échange directe mais à huis clos avec les putschistes mais aussi avec le Président Mohamed Bazoum sur la sellette.

Les Magistrats du Tchad continuent d’observer leur grève lancée depuis le 21 Juin 2023. Ils revendiquent leur participation active à la rédaction de l’avant-projet de constitution de la République du Tchad. Ce qui n’a pas été fait. Le Premier ministre de transition trouve cette grève politique. Saleh Kebzabo a ensuite ordonnée un contrôle des magistrats du Tchad mais la centrale Syndicale oppose un refus a ce contrôle. Le Ministre de la Justice Gardes des sceaux dans le même chapitre a par une note du 04 Aout 2023 demandé au Magistrats de suspendre avec la grève et reprendre avec les activités.

Le Projet de la nouvelle constitution du Tchad a été présenté ce samedi 05 Aout 2023 par le Président de la commission Ad ’hoc chargé de l’élaboration de l’avant-projet de constitution Dr David Houdeingar au forces vives de la nation. Le Ministre Secrétaire général du Gouvernement Haliki Choua Mahamat a à  son tour donné le coup d’envoi pour la vulgarisation du projet de constitution afin qu’il soit connu tant dans le fond que dans la forme par la population Tchadienne toute entière. Ce projet qui consacre la forme de l’Etat Unitaire et a pris en compte les résolutions et recommandations du Dialogue Nationale Inclusif sera ensuite soumis au referendum prévu pour le 17 décembre.

Mbailassem Emmanuel                 

Le Tchadanthropus-tribune

1367 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire