A peine atterri sur le sol tchadien, le ministre des Affaires étrangères et de la Fédération de la Russie, Lavrov Sergueï Viktorovitch a co-animé une conférence de presse avec le ministre tchadien des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine, des Tchadiens de l’étranger et de la Coopération internationale, porte-parole du gouvernement, Abderaman Koulamallah. C’était au sein du ministère des Affaires étrangères et plusieurs sujets ont été abordés

Durant plus de 35 minutes, le ministre tchadien des Affaires étrangères, Abderaman Koulamallah et son homologue russe, Sergueï Lavrov se sont livrés aux questions des journalistes russes, occidentaux et tchadiens. Ce labs temps était l’occasion pour l’émissaire russe d’exposer clairement la vision, sinon la nature des relations que la Fédération de la Russie entend nouer ou renforcer avec la République souveraine du Tchad. La sécurité, l’économie, l’éducation et les infrastructures, bref la Russie se dispose a accompagner les tchadiens dans divers domaines. Mais «il faut que nos amis tchadiens dresse une liste des domaines dans lesquels ils voudraient avoir notre appui», a insisté Sergueï Lavrov.

A la question de savoir, si cette visite du ministre des Affaires étrangères de la Fédération de la Russie ne va pas empoisonner les relations entre le Tchad et la France, Abderaman Koulamallah, répond qu’il ne voit pas en quoi les relations du Tchad avec la Russie doit avoir un impact sur les relations avec la France. Le Tchad est un pays souverain « Nous ne sommes esclaves de personnes. Ni de la France, ni de la Russie, ni d’aucune puissance», martèle Abderaman Koulamallah.

Cette réponse du ministre tchadien des Affaires étrangères est soutenue par son homologue russe, pour qui, la France a aussi une approche différente d’entretenir des relations avec ses partenaires. “Notre relation avec le Tchad ne va pas influencer le rapport du Tchad avec la France. Nous ne choisissons pas nos amis et nos ennemis, c’est la France qui demande aux autres de choisir leurs amis et leurs ennemis”, souligne Sergueï Lavrov.

Tchadanthropus-Tribune avec Tchad info

275 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire